De quelle manière à émergé l'astrologie arabe au Moyen-Âge ?

De quelle manière à émergé l'astrologie arabe au Moyen-Âge ?

de lecture

IMA - Dans quelle mesure les sciences arabes ont-elles décliné ...

L'astrologie arabe naît sur les cendres du savoir grec ancestral. En effet avec l'arrivée du Christianisme en Europe à l'Antiquité, le savoir du monde grec pour l'astrologie est délaissé jugé contraire à la doctrine de l'Eglise. Ainsi beaucoup de bibliothèques grecques se débarrassent à cette époque de parchemins antiques, datant pour la plupart de plusieurs siècle avant J.C. Il faudra alors attendre les chercheurs arabes au Moyen-Âge pour retrouver ce savoir perdu.

Dans cet article nous allons voir par quel procédé l'astrologie à refait surface par l'intermédiaire de la civilisation arabe.

 

1. Inspiration de la Grèce antique 

1. De l'intérêt grandissant des arabes pour l'antiquité grecque

  • La religion chrétienne occupe une place plus importante en Europe après la chute de l'empire romain d'Occident. Cependant l'empire romain d'Orient lui survit et conserve dans la bibliothèque romaine de Constantinople (du nom de l'empereur Constantin Ier) le savoir hellénique concernant l'astrologie. Les parchemins grecs (qu'ils viennent de Sparte ou qu'ils aient été écrits par des athéniens) sont tous en grec ancien. Avec la disparition des écoles publiques à l'Ouest, Constantinople est l'ultime garante du savoir de la civilisation hellénique en Europe (la Syrie et l'Egypte conservant également une partie de l'histoire grecque)

 

  • Avec l'émergence de l'islam au VIIe siècle ap J.C, et les conquêtes qui poussent les musulmans vers le nord puis autour de la méditerranée on observe un intérêt croissant de ces derniers pour la mythologie grecque, l'art grec, et la culture grecque en général.

2. Vers la traduction des textes du monde grec antique

  • L'intérêt porté pour l'époque hellénistique par les arabes va les conduire à des textes comme le Tetrabiblos de Ptolémée, ou ceux Thucydide et d'Aristote. Grâce à la pratique de la langue grecque classique, les historiens arabes vont réussir à traduire ces textes durant les siècles suivant. On perçoit encore aujourd'hui l'influence grecque (et gréco romaine),  de l'empire byzantin, ou des achéens sur l'astrologie arabe. On peut citer en exemple le savant arabe Isaac ibn Hunein qui traduisit les écrits de Ptolémée au IXe siècle. Cette hellénisation de la pensée arabe va lui permettre de devenir le nouveau pôle savant du pourtour méditerranéen mais aussi d'Asie mineure chez les Perses notamment.

 

  • Bien que l'intérêt des musulmans pour l'astrologie arabe va surgir rapidement après la rencontre des formes antiques d'astrologie nous allons voir que le sujet à pourtant été controversé.

 

3. Utilisation de l'astrologie en médecine

La lecture des hellènes par les arabes conduit au IXe siècle à quelques interprétations. Et notamment concernant les textes d’Hippocrate écrits au IVe siècle avant J.C.  En effet à partir d'une seule phrase de ce dernier les astrologues arabes conclurent que l'astrologie était utilisable en médecine. Ils s'en servirent notamment pour déterminer les causes d'une maladie, ou encore la future venue d'un mal ainsi que les manières de l'éviter. Cette faible occurrence de l'astrologie dans les sources grecques, conduit les médecins arabes à rejeter l'utilisation de l'astrologie dans la médecine. Ce rejet conduisit à un conflit particulièrement important entre les médecins d'un côté et les astrologues de l'autre. Cependant, les individus faisant appel aux services des deux professions ayant toujours le derniers mots, ce sont les astrologues plus populaires qui imposèrent leur domination et leur vision des choses. 

2. Compatibilité avec l'Islam

https://www.breizh-info.com/wp-content/uploads/2019/08/islam.jpg

Très tôt une question vient se poser aux savants arabes. Est-ce que le savoir archaïque et ésotérique de la civilisation grecque ou de la civilisation mycénienne est compatible avec  la vision islamique du monde ?

1. L'astrologie une science aux origines exogènes 

En effet les temples  au sein des cités grecques (de Délos, de Delphes en passant par Thèbes, Troie, Mycènes ou encore la Crête et la Sicile ou le plus célèbre Parthénon d'Athènes) adoraient plusieurs dieux et déesses comme Zeus, Apollon ou Poséidon par exemple.

Là où l'Islam ne reconnait qu'une seule divinité ; Allah.

2. L'astrologie une science tolérée pour la quête du savoir 

Cependant le prophète Mohammed dans ces préceptes affirme que tout savoir, à partir du moment où il ne remet pas en cause la direction de l'Univers par Allah, est bon à prendre. (Si tu es intéressé par le prophète, tu pourras trouver ici quelque chose qui devrait te plaire)

C'est pourquoi l'astrologie et l'astronomie devinrent des sciences (dites "étrangères") particulièrement pratiquées. 

Il faut néanmoins dire que sur un point la science d'origine grecque est très critiquée. En effet si Allah est à l'origine de tout, comment les astrologues, simple mortels pourraient prédire ses actions à l'avance (évoquant par là le mouvement des planètes) ?

Ce constat obligea les astrologues à reconnaître leur science comme imprécise. Ce qui permis à l'activité de se maintenir jusqu'au XVIIe siècle dans les universités arabes, et de se rediffuser en Europe au XIIe siècle. 

 

3. Apports de l'astrologie arabe

1. Améliorations des calculs 

Au plan technique, les savants arabes ont résolu le problème de la représentation astronomique correcte du thème astrologique, et en particulier la détermination précise des frontières des maisons intermédiaires calculée par la trigonométrie sphérique (Ptolémée avait déjà expliqué le calcul des 4 angles du thème).

2. Simplification d'utilisation 

Par ailleurs, munis, notamment grâce à Al-Khwârismî, de tables astronomiques précises qui leur évitaient les calculs, les Arabes inventèrent les révolutions solaires comme outil prédictif pour l'astrologie individuelle.

3. Complexification 

Enfin, alors que Ptolémée ne traitait que de la part de fortune, les astrologues de langue arabe (notamment le Perse Albumasar) multiplièrent le nombre des parts hellénistiques, à tel point qu'elles ont pris le nom de parts arabes.

4. Abandon des signes du zodiaques 

Les signes du zodiaque dans l'astrologie arabe dite moderne, va rentrer en confrontation avec l'interdiction de d'adorer ou de s'identifier à un animal. Pour palier ce problème, les astrologues arabes ont inventé d'autres signes pour les remplacer. Si tu souhaite en savoir plus sur les signes astrologiques arabes et savoir lequel te correspond alors ce site spécialisé sur l'astrologie devrait t'intéresser.

En définitive, bien que venant de l'hellénisme, et de civilisations millénaires (comme la civilisation macédonienne et grecque antique), l'astrologie à été remodelée par les arabes, qui ont su apporter les modifications nécessaires pour la pérennité de cette "science". 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.